Pourquoi utilisons-nous désormais des conteneurs (containers) Docker ?

Par rapport à des machines virtuelles traditionnelles, dont l’utilisation était plus ou moins la règle avec le développement de la virtualisation de serveurs, les conteneurs Docker nous permettent de séparer des applications sur un même serveur Linux, Windows ou même Mac. Et ceci sans recourir à un système d’exploitation pour chaque conteneur.

Des exemples ?

– Un serveur web Apache qui contient un site complet,
– une base de données de type MySQL en lien avec le container Apache,
-> Google utilise chaque semaine des billions de conteneurs, de la recherche à gmail.

Les avantages ?

Les conteneurs Docker sont construits directement sur les capacités du noyau Linux (pour ne prendre que Linux). Ils ne requièrent aucun système d’exploitation séparé et n’en fournissent pas.

Les conteneurs Docker simplifient la mise en œuvre de systèmes distribués. De multiples applications s’exécutent de manière autonome sur une seule machine physique ou sur une multitude de machines différentes. Il sera tout à fait possible de déplacer ces applications (ces conteneurs) au fur et à mesure que de nouvelles ressources seront disponibles dans un environnement interne de société ou en ayant recours au Cloud.

De plus, comme ils n’embarquent pas de système d’exploitation ils sont plus légers en termes d’occupation de ressources et sont exécutés plus rapidement.

Plus d’informations lors de webconférences.

Cette technologie vous intéresse ?